France 1500: Catalogue

CATALOGUE: France 1500, entre Moyen Âge et Renaissance, Paris, Galeries nationales, Grand Palais, Paris, 6 octobre 2010 – 10 janvier 2011, Paris 2010 (Éditions de la Réunion des musées nationaux), 400 pages, € 49,00.

La période charnière, entre 1480 et 1515, vit se développer en France une véritable effervescence créatrice, stimulée par les contacts extérieurs, notamment nordiques et italiens. La France est alors une terre attractive où les artistes venus de tous pays, mais aussi les souverains éclairés qui les protègent, telle Anne de Bretagne, renouvellent aussi bien leur style que leurs modes d’expression.

La circulation des thèmes, des formes et des motifs ornementaux contribue à forger un art profondément original et novateur. Redécouverte pour les uns, révélation pour les autres, les noms de Jean Hey, du Maître de Moulins, de Jean Bourdichon, Jean Poyer, Della Robbia, Ghirlandaio, illustrent cette période, jusqu’à Léonard de Vinci.

Première manifestation d’envergure consacrée à cette floraison artistique, l’exposition permet d’étudier la transition du Moyen Age vers la Renaissance, à la lumière des recherches de ces dernières décennies. Réunissant près de 200 œuvres, elle rassemble des prêts exceptionnels des musées et collections publiques françaises et de nombreux établissements étrangers, notamment de l’Art Institute of Chicago.

Sommaire

Geneviève Bresc-Bautier, Thierry Crépin-Leblond, Elisabeth Taburet-Delahaye, France 1500 : entre Moyen Age et Renaissance (pp. 18-19); Philippe Contamine, La France de Charles VIII et de Louis XII : un tournant ou un Moyen Age qui n’en finit pas? (pp. 20-25); Henry Zerner, La France des arts (pp. 26-30); Pierre-Yves Le Pogam, Le paysage artistique vers 1500 : les mots et les choses (pp. 31-37); Fabienne Joubert, Les acteurs de la scène artistique (pp. 38-44); Philippe Lorentz, La genèse de l’oeuvre d’art : le commanditaire et l’artiste en France vers 1500 (pp. 45-51).

L’architecture (pp. 54-71) : Les architectes et les édifices religieux; Le décor mural; L’architecture civile et militaire; Le château et ses jardins.
La mutation des années 1460-1480 (pp. 74-95): Jean Fouquet et son rôle; Les artistes venus du Nord; Les Italiens en France.
Aux sources de la création : des foyers et des artistes (pp. 98-217): Les souverains et leurs artistes; Jean Perréal; Lyon; Paris, capitale des arts; Bourges et le Val de Loire; Les Bourbons et leur duché; L’Auvergne; La Normandie; La Champagne; Les Angoulême et leurs artistes; Le Languedoc.
Thèmes et variations (pp. 220-323) : Supports anciens et nouveaux; L’art nouveau du portrait en médaille; La gravure en France au début du XVIe siècle : un champ à explorer; Les émaux peints; Permanence et renouvellement de l’iconographie ; L’iconographie religieuse; Gloire et folie. Des dieux, des jeux et des hommes; L’ornement en France autour de 1500; Le décor architectural; Le mobilier; Armoiries et devises en France autour de 1500; Le livre.
Deux modernités dans le royaume de France (pp. 326-381) : Itinérances; Le dynamisme du courant nordique; Les artistes picards en Picardie; Les importations; Les artistes du Nord actifs dans le royaume; La fascination italienne, mythe et réalité; Les importations; Les artistes italiens au service des princes.

Glossaire (pp. 382-383); Bibliographie (pp. 384-395); Index (pp. 396-399).

En savoir plus sur l’exposition

Discussion Area - Leave a Comment